Panier 0
 

diptyque

 
 
 
 
 

Les constellations sont
ces lignes imaginaires tracées par
l’homme sur la voute céleste.

Parmi elles, la licorne, le dragon et le
phénix ont inspiré l’artiste Philippe Baudelocque
et diptyque pour cette collection de trois bougies
parfumées et colorées :
Forêt givrée, Feu d’agrumes, Larmes d’encens.

Les constellations sont ces lignes imaginaires tracées par l’homme sur la voute céleste pour l’apprivoiser, la rendre plus familière. Les animaux cosmiques de l'artiste Philipe Baudelocque sont à leur image. Constitués d’étoiles, de particules, d’ombre et de lumière, tracés à main levée à la craie sur des murs noirs, ils étirent leurs silhouettes rassurantes pour veiller sur le passant.

C’est à cet univers onirique, foisonnant de vie et de lumière, que diptyque a souhaité s’associer pour créer sa collection de Noël. L'univers olfactif de la maison a inspiré à l'artiste trois animaux mythologiques qui portent le nom de constellations: la licorne, le dragon et le phénix.

L’art, le savoir-faire et le légendaire s’unissent pour donner naissance à une collection de trois bougies parfumées et colorées, invitant au voyage sous la voûte étoilée: Forêt givrée, Feu d’agrumes, Larmes d’encens.

Voir la video

Forêt givrée

La constellation de la Licorne contient une nébuleuse située à 2600 années-lumière appelée l'Arbre de Noël ...

La constellation de la Licorne contient une nébuleuse située à 2600 années-lumière appelée l'Arbre de Noël, lieu de naissance d'étoiles scintillantes. La Licorne incarne l'harmonie et la beauté, et est associée à la couleur verte qui évoque les senteurs vivifiantes des majestueux conifères.

Aiguilles de sapin, bois d'Hinoki, menthe, se mêlent intimement pour composer les arômes rares des vastes forêts givrées.

La constellation de la Licorne contient une nébuleuse située à 2600 années-lumière appelée l'Arbre de Noël. La puissance de cette évocation est encore plus enchanteresse lorsque l'on sait que cet amas de gaz et de poussières interstellaires est le lieu de naissance d'étoiles scintillantes.

Symboliquement, la Licorne occupe une place importante au Moyen âge, elle incarne l'harmonie, l'ordre et la beauté. Elle est associée à la couleur verte qui évoque les sylves enchantées, les senteurs vivifiantes des majestueux conifères. Le parfum unique et précieux des résines nous rappelle que sa corne était autrefois réservée aux rois en raison des pouvoirs surnaturels qui lui étaient attribués.

Aiguilles de sapin, bois d'Hinoki, menthe, se mêlent intimement pour composer les arômes rares des vastes forêts givrées.

Larmes d’encens

L’énigmatique Phénix, qui renaît de ses cendres a inspiré une bougie bleue, couleur qui symbolise l’immortalité ...

L’énigmatique Phénix, qui renaît de ses cendres a inspiré une bougie bleue, couleur qui symbolise l’immortalité. Il vit dans un nid odorant qu’il garnit de feuilles de Lauriers, de morceaux de Cannelle et de Myrrhe et se nourrit uniquement du suc d’une rare plante aromatique et de résine d’Encens, comparée par les poètes à des larmes.

Quelle autre créature mythique aurait pu inspirer ce parfum d’Encens et de Myrrhe enrobées d’une Cannelle ardente ?

L’énigmatique Phénix, qui renaît de ses cendres a inspiré une bougie bleue, couleur qui symbolise l’immortalité.

Il vit dans un nid odorant qu’il garnit de feuilles de Lauriers, de brins de Nard doux, de morceaux de Cannelle et de Myrrhe. Il ne se nourrit ni de fruits ni d’herbes, mais uniquement du suc d’une rare plante aromatique et de résine d’Encens, joliment comparée par les poètes à des larmes.

Quelle autre créature mythique aurait pu inspirer ce parfum d’Encens et de Myrrhe
enrobées d’une Cannelle ardente ?

Feu d’agrumes

On raconte que lors d’un combat, la déesse Athéna a attrapé un dragon par la queue, l’a fait tournoyer ...

On raconte que lors d’un combat, la déesse Athéna a attrapé un dragon par la queue, l’a fait tournoyer au-dessus d’elle, puis l’a envoyé se figer parmi les étoiles.

Depuis, la constellation du Dragon s’enroule autour de l’étoile polaire. Flamboyant et lumineux, le dragon évoque la couleur rouge et la chaleur du feu.

Orange sanguine d’Italie, bois fumé, cade et clou de girofle crépitent joyeusement dans un feu d’agrumes.

On raconte que lors d’un combat, la déesse Athéna a attrapé un dragon par la queue, l’a fait tournoyer au-dessus d’elle, puis l’a envoyé se figer parmi les étoiles. Depuis, la constellation du Dragon s’enroule autour de l’étoile polaire.

Le Dragon fut aussi le gardien du jardin des Hespérides où le breuvage parfumé des dieux, l’ambroisie, coule à l’abri d’un arbre fabuleux dont les fruits sont des pommes d’or tout aussi étincelantes que l’animal qui en a la garde. Flamboyant et lumineux, il évoque la couleur rouge et la chaleur du feu.

Orange sanguine d’Italie, bois fumé, cade et clou de girofle crépitent joyeusement dans un feu d’agrumes.

Bougie
Larmes d'encens
€30 / €60

ACHETER

Carrousel
constellations
€40

ACHETER

Bougie géante
Baies
€270

ACHETER

Coffret
de 3 bougies
€176

ACHETER

Bougie
Feu d'agrumes
€30 / €60

ACHETER

Coffret
de 3 mini bougies
€88

ACHETER

Bougie
Forêt givrée
€30 / €60

ACHETER

Formé à l’école des Arts décoratifs de Paris, passé par la scène graffiti des années 90, Philippe Baudelocque participe aujourd’hui au Lasco Project initié par le Palais de Tokyo, qui invite des artistes à déchiffrer de nouveaux espaces.

Philippe Baudelocque s’est fait connaître par ses animaux cosmiques. Durant quatre ans, l’artiste a dessiné ses animaux sur la façade nue et anonyme d’une rue de Paris. Ses créations imposantes mais éphémères, tracées à la craie blanche sur les murs noirs d’une rue étroite du Marais, ont été effacées par le temps. La recherche de grands espaces vierges, la liberté et la beauté du geste gratuit ont guidé la démarche de l’artiste.

Lorsqu’il évoque son parcours, Philippe Baudelocque se souvient des livres qu’on lui offrait lorsqu’il était enfant. Ouvrages qui éveillent la curiosité et ouvrent sur le monde ; livres sur les animaux, les plantes, les minéraux. Il parle avec tendresse d’une enfance où le rapport à la nature est privilégié. Son univers en est profondément nourri. La minéralité de la pierre lui sert de support pour dessiner ses animaux qui sont constitués d’étoiles, elles-mêmes formées de fleurs, de plantes et d’arabesques mystérieuses.

Il est certaines rencontres qui ne peuvent être le fruit du hasard. La rencontre entre Philippe Baudelocque et diptyque est là pour nous rappeler que la voûte céleste est la trame de laquelle nos rêves sont tissés.

Formé à l’école des Arts décoratifs de Paris, passé par la scène graffiti des années 90, Philippe Baudelocque Philippe Baudelocque s’est fait connaître par ses animaux cosmiques. Durant quatre ans, l’artiste a dessiné ses animaux, créations imposantes mais éphémères, à la craie blanche sur les murs d’une rue étroite du Marais ....

Formé à l’école des Arts décoratifs de Paris, passé par la scène graffiti des années 90, Philippe Baudelocque Philippe Baudelocque s’est fait connaître par ses animaux cosmiques. Durant quatre ans, l’artiste a dessiné ses animaux, créations imposantes mais éphémères, à la craie blanche sur les murs d’une rue étroite du Marais.

Lorsqu’il évoque son parcours, Philippe Baudelocque se souvient des livres qu’on lui offrait lorsqu’il était enfant, sur les animaux, les plantes, les minéraux. Il parle avec tendresse d’un rapport à la nature privilégié. Son univers en est profondément nourri : la minéralité de la pierre lui sert de support pour dessiner ses animaux qui sont constitués d’étoiles, elles-mêmes formées de fleurs, de plantes et d’arabesques mystérieuses.

Il est certaines rencontres qui ne peuvent être le fruit du hasard. La rencontre entre Philippe Baudelocque et diptyque est là pour nous rappeler que la voûte céleste est la trame de laquelle nos rêves sont tissés.